Dire non à une relation sexuelle

10923220_10152792401964457_8070574535424379481_n

Dans une société de consommation comme la nôtre, le non est souvent mal vu : pourquoi rester face à un « non » alors que l’on pourrait chercher un « oui » ailleurs ? Alors au sein d’un couple, pour refuser les avances sexuelles de son conjoint ça devient encore plus compliqué.

D’abord l’autre nous teste, une envie ça se change après tout ! Puis si on réussit à rester sur ses positions sans trop culpabiliser, sans céder, certains se résignent, d’autres boudent, d’autres encore s’énervent et c’est là que la fameuse phrase « c’est aussi pour ça que les hommes vont voir ailleurs » apparaît, comme par enchantement.

Nos envies, qu’elles soient de salsifis, de quiche aux lardons ou de purée mousseline nous sont propres. Avez-vous déjà essayer de faire manger à un enfant ce dont il n’a pas envie ? Au mieux il secouera la tête fortement de gauche à droite, au pire, il renversera l’assiette par terre.

Votre envie du moment vous appartient. Votre corps vous appartient. Il n’a pas à être utilisé par un autre pour satisfaire ses propres envies. Si à ce moment T vous n’en avez pas envie, ce n’est pas contre la personne avec laquelle vous êtes, c’est pour vous. Votre corps et votre tête sont à autre chose. Laissez-les revenir par eux-même !

vidéo via



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre