La désynchronisation

image

Cette vidéo le prouve encore, certaines méconnaissances des agressions provoquent des réactions alambiquées.

D’abord, comme beaucoup de statistiques l’ont souligné récemment, la plupart des agressions d’ordre sexuel n’ont pas lieu dans une ruelle sombre au crépuscule mais dans un lieu connu avec une personne dont on se méfie peu (membre de la famille, collègue, ami, mari…).

S’il peut arriver qu’un agresseur viole une inconnue, je doute fortement qu’il attende le poum-poum short fluos ou la Jupe courte. Non, son repérage sera différent. Comme tout prédateur, il cherchera une proie qui ne résistera pas. Une proie qui aura du mal à fuir parce que dans un endroit perdu (forêt, berges), parce qu’en talons hauts… une cible dite molle dans notre jargon à nous.

Mettez Anissa Meksen en brassière ET poum-poum short et bizarrement, personne ne s’approchera. Pourquoi ? Parce que la détermination se lit dans son regard. Ça ne veut pas dire qu’Anissa Meksen habillée comme ceci ne pourrait pas être ciblée, cela vu juste dire que sa posture fera avorter l’agression dans l’œuf (Big up Marina Carrère d’Encausse, j’ai pas eu le temps de te dire merci depuis ton carton rouge!).

Les habits ne sont pas la cause des agressions mais ils peuvent causer la désynchronisation.

Lire la fin de la désynchronisation sur le blog Confiance et Équilibre



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre